Mois : juin 2021

« Gloire, pureté et louange à Allah, autant que le nombre de Ses créatures, autant de fois qu’il le faut pour Le satisfaire, d’un nombre égal au poids de Son Trône et au nombre indéterminé de Ses paroles. »

« Gloire, pureté et louange à Allah, autant que le nombre de Ses créatures, autant de fois qu’il le faut pour Le satisfaire, d’un nombre égal au poids de Son Trône et au nombre indéterminé de Ses paroles. »

Subhâna-llâhi wa bi-hamdih, ‘adada khalqih, wa ridâ nafsih, wa zinata ‘arshih, wa midâda kalimâtih.

Mérite :

Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) sortit un matin de chez Juwayriyah Bint Al-Hârith après avoir accompli la prière du matin, tandis qu’elle restait assise à l’endroit où elle avait effectué sa prière. Puis il revint après que le jour soit levé ; la trouvant assise comme il l’avait laissée. Il lui demanda : « Tu n’as pas changé de posture depuis que je t’ai quittée ? »
« Non. » répondit-elle »
Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) dit alors : « Après t’avoir quittée, j’ai prononcé à trois reprises quatre formules qui si elles étaient pesées, pèseraient plus lourd que tout ce que tu as dit depuis ce matin : Gloire, pureté et louange à Allah…»

Sahîh Muslim n° 2090.

« Nous voici au matin, en conformité avec la saine disposition qu’est l’Islam, avec la parole du monothéisme, avec la religion de notre Prophète Mohammed »

« Nous voici au matin, en conformité avec la saine disposition qu’est l’Islam, avec la parole du monothéisme, avec la religion de notre Prophète Mohammed et sur la voie de notre père Ibrâhîm qui vouait un culte exclusif à Allah, soumis à Lui, et n’était point du nombre des polythéistes. »

Asbahna ‘alâ fitrati-l-islâm, wa ‘alâ kalimati-l-ikhlâs, wa ‘alâ dîni nabiyyinâ Muhammad, wa ‘alâ millati abîna Ibrâhîma hanîfan muslimâ, wa mâ kâna min al-mushrikîn.

As-Sahîhah n° 2989.

« Ô Allah ! Je Te demande [de m’accorder] un savoir utile, une subsistance licite et des œuvres que Tu agrées. »

« Ô Allah ! Je Te demande [de m’accorder] un savoir utile, une subsistance licite et des œuvres que Tu agrées. »

Allâhumma innî asaluka ‘ilman nâfi’â, wa rizqan tayyibâ, wa ‘amalan mutaqabbalâ.

Mérite :

Parvenu au matin, le Prophète (صلى الله عليه وسلم) disait lorsqu’il invoquait [son Seigneur] : « Ô Allah ! Je Te demande [de m’accorder] un savoir utile… »

Sahîh Ibn Mâjah n° 925

« Ô Allah ! Préserve mon corps. Ô Allah ! Préserve mon ouïe. Ô Allah ! Préserve ma vue. Il n’y a aucune divinité [digne d’être adorée] en dehors de Toi. »

« Ô Allah ! Préserve mon corps. Ô Allah ! Préserve mon ouïe. Ô Allah ! Préserve ma vue. Il n’y a aucune divinité [digne d’être adorée] en dehors de Toi. Ô Allah ! Je cherche refuge auprès de Toi contre la mécréance et la pauvreté. Je me mets sous Ta protection contre les tourments de la tombe. Il n’y a aucune divinité [digne d’être adorée] en dehors de Toi. » (3 fois).

Allâhumma ‘âfinî fî badanî. Allâhumma ‘âfinî fî sam’î. Allâhumma ‘âfinî fî basarî. Lâ ilâha illâ ant. Allâhumma innî a’ûdhu bika min al-kufri wa-l-faqr. Wa a’ûdhu bika min ‘adhâbi-l-qabr. Lâ ilâha illâ ant.

Sahîh Abû Dâwûd n°5090.

La prière de consultation (salat al istikhara)

Le Messager d’Allah (صلى الله عليه وسلم) nous enseignait la prière de consultation (salat al istikhara) dans toutes les décisions à prendre comme il nous enseignait le Coran. Il disait (صلى الله عليه وسلم) : « Lorsque l’un de vous décide de faire quelque chose, qu’il accomplisse deux unités de prière autres que les prières obligatoires, puis qu’il dise :

« Ô Allah ! Je Te consulte de par Ta connaissance et je T’implore de m’accorder la capacité par Ton pouvoir et je Te demande de m’octroyer de Ton immense bienfait. Car Tu es certes Capable et je suis incapable, Tu sais tout tandis que moi je ne sais pas et c’est Toi le Connaisseur de l’invisible. Ô Allah ! Si Tu sais que cette chose (on nomme alors la chose en question) est une source de bien pour moi dans ma religion, dans ma vie présente, ici-bas et dans l’au-delà, destine-la-moi et facilite-la-moi puis bénis-la-moi. Mais si Tu sais que cette chose est pour moi une source de mal dans ma religion, dans ma vie présente et dans ma vie future, détourne-la de moi et détourne-moi d’elle et prédestine-moi le bien où qu’il se trouve, puis fais en sorte que je sois satisfait de cette décision. »

Allâhumma innî astakhîruka bi-‘ilmik, wa astaqdiruka bi-qudratik, wa asaluka min fadlika-l-‘adhîm. Fa-innaka taqdiru wa lâ aqdir, wa ta’lamu wa lâ a’lam, wa anta ‘allâmu-l-ghuyûb. Allâhumma in kunta ta’lamu anna hâdha-l-amra (…) khayrun lî fî dînî wa ma’âshî, wa ‘âjili amrî wa âjilih, fa-qdurhu lî, wa yassirhu lî, thumma bârik lî fîh. Wa in kunta ta’lamu anna hâdha-l-amra sharrun lî fî dînî wa ma’âshî, wa ‘âqibati amrî, fa-srifhu ‘annî, wa srifnî ‘anh, wa qdur liya-l-khayra haythu kâna thumma ardinî bih.

Mérite :

Cheikh Al-Islam Ibn Taymiyyah a dit : « N’éprouvera jamais de remords celui qui consulte son Créateur et prend conseil auprès des croyants vertueux et agit avec détermination dans toutes ses affaires. »

Lire la suite

« Il n’y a aucune divinité [digne d’être adorée] en dehors d’Allah, Seul, sans associé. À Lui la royauté, à Lui la louange et Il est capable de toute chose. »

« Il n’y a aucune divinité [digne d’être adorée] en dehors d’Allah, Seul, sans associé. À Lui la royauté, à Lui la louange et Il est capable de toute chose. »

Lâ ilâha illa-llâhu wahdahu lâ sharîka lah. Lahu-l-mulku wa lahu-l-hamdu, wa huwa ‘alâ kulli shayin Qadîr.

Mérite :

Celui qui prononce cette invocation au matin aura la récompense de l’affranchissement d’un esclave de la descendance d’Ismâ’îl, de plus dix bonnes actions seront inscrites à son compte, dix péchés lui seront effacés, il sera élevé de dix degrés et sera protégé contre le diable jusqu’au soir. S’il prononce cette formule le soir il jouira des mêmes faveurs jusqu’au matin.

Sahîh Abû Dâwûd n°5077.

« Ô Allah ! Connaisseur de l’invisible et de l’apparent, Créateur des cieux et de la Terre, Seigneur et Possesseur de toute chose, j’atteste qu’il n’y a aucune divinité [digne d’être adorée] en dehors de Toi »

« Ô Allah ! Connaisseur de l’invisible et de l’apparent, Créateur des cieux et de la Terre, Seigneur et Possesseur de toute chose, j’atteste qu’il n’y a aucune divinité [digne d’être adorée] en dehors de Toi, je cherche refuge auprès de Toi contre le mal de mon âme, contre le mal de Satan et de son polythéisme et contre le fait de me faire du mal à moi-même ou d’en faire à un musulman. »

Allâhumma ‘Âlima-l-ghaybi wa-sh-shahâdah, Fâtira-s-samâwâti wa-l-ard, Rabba kulli shayin wa Malîkah. Ash-hadu an lâ ilâha illâ ant. A’ûdhu bika min sharri nafsî, wa min sharri-sh-shaytâni wa shirkih, wa an aqtarifa ‘alâ nafsî sûan aw ajurrahu ilâ muslim.

Mérite :

Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit : « Dis ceci arrivé au matin, arrivé au soir et lorsque tu rejoins ta couche. »

Sahîh At-Targhîb wa-t-Tarhîb n°661

Invocations Madina

Ô Allah ! Guide-nous parmi ceux que Tu as guidés.
Accorde-nous le salut parmi ceux auxquels Tu l’as accordé.
Protège-nous parmi ceux que Tu as protégé.
Bénis ce que Tu nous as donné et épargne-nous le mal que Tu as décrété.
Car c’est Toi certes qui juge et on ne peut Te juger.
Celui que Tu protèges ne sera jamais humilié.
Et celui que Tu prends pour ennemi ne sera jamais honoré.
Béni et exalté sois-Tu, Ô seigneur.
Ô Allah, accepte notre repentir.
Absout nos fautes, exauce nos invocations, consolide nos arguments, guide nos cœurs, affermis nos langues et retire la haine de nos cœurs.

Lire la suite

Invocation Makka (Sudaïs)

Ô Allah ! à Toi la louange, Tu es la lumière des cieux et de la terre et tous ceux qui s’y trouvent.
A Toi la louange. Tu es celui qui administre les cieux et la terre et tous ceux qui s’y trouvent.
A Toi la louange, Tu es vérité, Ta parole est vérité, Ta promesse est vérité, Ta rencontre [le jour du jugement] est vérité,
Les Prophètes sont vérité et Muhammad (Paix et Bénédiction sur lui) est vérité,
Le paradis est vérité, l’enfer est vérité et l’heure (du jugement) est vérité,
Et Tu es Allah, le Compatissant, le Tout-Miséricordieux.
Gloire à Toi notre seigneur, Ô combien Tu es Immense.
Gloire à Toi notre Seigneur, Ô combien Tu es Noble, Généreux.
Gloire à Toi notre Seigneur, Ô combien Tu es Miséricordieux.
Gloire à Toi, nous ne T’avons pas adoré d’une adoration digne de Toi.
Pas de divinité à part Toi ! Gloire à Toi ! Nous avons été vraiment au nombre des injustes.

Lire la suite

« Ô Toi le Vivant, Celui qui n’a besoin de rien et dont toute chose dépend, j’implore secours auprès de Ta miséricorde. Améliore ma situation en tout point et ne me laisse pas à mon propre sort ne serait-ce le temps d’un clin d’œil. »

« Ô Toi le Vivant, Celui qui n’a besoin de rien et dont toute chose dépend, j’implore secours auprès de Ta miséricorde. Améliore ma situation en tout point et ne me laisse pas à mon propre sort ne serait-ce le temps d’un clin d’œil. »

Yâ Hayyû yâ Qayyûmu bi-rahmatika astaghîth. Aslih lî shanî kullah, wa lâ takilnî ilâ nafsî tarfata ‘ayn.

Sahîh At-Targhîb wa-t-Tarhîb n°661